Quand rénover sa maison

Rénovation énergétique

Guide complet 2022

Dans ce guide

  • Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique ?
  • Quels sont les travaux de rénovation énergétique ?
  • Quelle entreprise de rénovation énergétique pour mes travaux ?
  • Quelles aides pour les travaux de rénovation énergétique ?

Votre estimation gratuite sous 24h

Je décris mon projet
  1. Rénovation énergétique

Plus que jamais d’actualité, la rénovation énergétique fait partie des travaux les plus recommandés et encouragés au niveau national : ils permettent en effet de réaliser des économies d’énergie tout en réduisant durablement ses factures de chauffage et d’électricité. Soutenus et financés par de nombreuses aides, ces travaux consistent en général à mieux isoler le logement mais aussi à réviser ses installations et remplacer ses anciens équipements par de nouveaux appareils moins consommateurs d’énergie ou utilisant des énergies renouvelables comme l’énergie solaire ou la géothermie. Vous avez un projet de rénovation énergétique ? Suivez ce petit guide pour tout savoir sur les travaux à engager et les aides dont vous pouvez bénéficier en 2022 !

Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique ?

Les raisons de réaliser des travaux de rénovation énergétique sont nombreuses à commencer par :

Rénover pour réaliser des économies d’énergie

L’objectif premier lorsqu’on décide de réaliser des travaux de rénovation énergétique est de dépenser concrètement moins d’énergie en chauffage, eau chaude, électricité pour adopter des systèmes et équipements plus économes et plus durables.

Comment ? D’abord en isolant mieux sa maison au niveau des combles et de la toiture, mais aussi des murs ou du plancher selon les situations. On évite ainsi les déperditions de chaleur l’hiver, et l’on dépense moins d’énergie en chauffage. L’été à l’inverse, une bonne isolation permet de conserver la fraîcheur, et d’éviter les grosses dépenses en climatisation.

Mais l’on peut aussi simplement changer les portes et fenêtres, revoir son système de chauffage et de ventilation : la rénovation énergétique ne passe pas forcément par des travaux de rénovation complète de l’ensemble de l’habitat. Aujourd’hui, ils sont toutefois recommandés et encouragés pour des raisons environnementales plus globales.

ampoule rénovation énergétique

Rénover pour des raisons écologiques et financières

Le souci du respect et de la préservation de l’Environnement est plus que jamais au cœur des préoccupations mondiales et des politiques publiques. C’est pourquoi de nombreuses aides – que nous détaillons plus bas dans ce guide - permettent aujourd’hui en France de soutenir financièrement la réalisation de tels travaux.

Engager des travaux de rénovation énergétique, c’est contribuer chacun à son niveau à la réduction de son empreinte carbone et des émissions de gaz à effet de serre, grâce à une baisse de sa consommation.

C’est aussi promouvoir vis-à-vis de son entourage une certaine vision de l’habitat, plus en phase avec les problématiques écologiques actuelles et futures qui concernent l’ensemble de la population. Ce faisant, le soutien financier des aides publiques et la baisse de consommation se répercutent directement sur le budget « consommation d’énergie » du foyer.

Le contexte actuel permet donc de rénover à bas prix tout en réduisant fortement le montant des factures de fournisseurs d’énergie.

Rénover pour valoriser son bien immobilier

Un autre aspect de la rénovation énergétique consiste en la valorisation d’un bien à la vente et à l’augmentation de son attractivité à la location.

En effet, mettre son logement aux normes et atteindre un DPE – diagnostic de performance énergétique – A ou B, c’est s’assurer un prix de vente supérieur pour d’éventuels acheteurs qui n’auront pas à réaliser eux-mêmes ces travaux et ainsi baisser les charges pour les locataires ou nouveaux propriétaires, rendant le bien plus attractif.

Rénover pour améliorer le confort de l’habitat

Qui dit mise aux normes énergétique et meilleure isolation, dit nécessairement gain en confort au quotidien. Le confort thermique gagné grâce à des travaux d’isolation s’accompagne en général d’une meilleure isolation phonique pour se protéger des bruits extérieurs et gagner en qualité de vie, sommeil, repos au quotidien. Ce confort est aussi appréciable lorsque l’on aime le calme, que l’on souhaite endormir des enfants en bas âge ou simplement pour s’isoler du bruit des voisins.Côté confort thermique, on appréciera de garder plus de fraîcheur lorsque les températures extérieures deviennent extrêmes comme pendant les phases de canicule, et de conserver un maximum de chaleur durant les mois les plus froids de l’année.

cheminée rénovation énergétique chaleur

Quels sont les travaux de rénovation énergétique ?

Les travaux d’isolation

Ce sont les premiers travaux auxquels on pense lorsqu’on évoque la rénovation énergétique :

  • L’isolation des combles fait partie des premiers postes pour ce type de travaux car cet espace sous la toiture est responsable en moyenne de 30 % de la perte de chaleur.
  • L’isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur, via la pose d’un isolant contre les parois permet de récupérer jusqu’à 25% de chaleur.
  • L’isolation et le remplacement des ouvertures, portes et fenêtres
  • L’isolation des sols et planchers bas à travers par exemple la pose d’un isolant sur le plafond de la cave ou du garage : comme pour les combles, cette pièce souvent froide à tendance à refroidir la maison par en-dessous.

Le remplacement ou l’adaptation du système de chauffage et d’eau chaude

  • La pompe à chaleur (PAC) se base sur des énergies renouvelables comme l’eau, l’air et la géothermie pour chauffer. Comme son nom l’indique, elle récupère la chaleur contenue naturellement dans l’air ou le sol pour la diffuser dans la maison et peut permettre par exemple de se passer de radiateurs !
  • Le chauffage au bois : plus écologique et moins onéreux que les autres systèmes de chauffage, le chauffage au bois à fait son grand retour dans les maisons ces dernières années. Il peut prendre la forme d’un poêle à bois classique ou d’une chaudière biomasse, alimenté avec des bûches ou des granulés.
  • Le chauffage solaire : avec un SSC (système solaire combiné) qui permet de recueillir l’énergie solaire à l’aide de capteurs afin de chauffer les radiateurs à eau, le plancher chauffant ou l’eau chaude.
  • Le chauffe-eau solaire et le chauffe-eau thermodynamique : via des panneaux solaires ou directement dans l’air, ces équipements utilisent les calories présentes dans la Nature pour chauffer l’eau ménagère. Un peu chers à l’achat, ces systèmes sont vite rentabilisés par les économies d’énergie réalisées à moyen terme et sont éligibles aux aides financières à la rénovation énergétique.
  • Les travaux de régulation thermique comme l’installation de thermostats et équipements de chauffage connectés permettent d’ajuster les dépenses d’énergie aux besoins réels en chauffage et en eau chaude afin d’éviter le gaspillage.

L’amélioration de la ventilation par la pose de VMC

Lorsqu’on effectue des travaux d’isolation, on gagne en chaleur et en isolation phonique mais l’air extérieur circule moins dans la pièce et cela peut créer des problèmes d’humidité voire une nécessité d’assainir l’air. C’est pourquoi l’isolation va souvent de pair avec des travaux de ventilation.

La pose de VMC - Ventilation mécanique contrôlée - simple flux ou double flux permet d’assainir l’air de la pièce sans perdre les gains en énergie liés à la bonne isolation des combles ou des murs.

Quelle entreprise de rénovation énergétique pour mes travaux ?

En raison de l’incitation claire des institutions à réaliser des travaux de rénovation énergétique notamment via des aides financières, de très nombreuses entreprises du bâtiment se disent aujourd’hui expertes en rénovation énergétique.

Il est donc compliqué de choisir son prestataire en toute confiance et de s’assurer qu’il sera bien à même de fournir un travail conforme et sérieux répondant pleinement aux exigences de la politique de rénovation énergétique.

Entreprise travaux rénovation énergétique

Pour vous y aider, nous vous conseillons de vérifier que votre artisan dispose :

  • de la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), seul moyen d’accéder aux différentes aides de l’Etat
  • d’une garantie décennale pour couvrir les dommages et malfaçons jusqu’à 10 ans après la fin des travaux
  • d’une garantie de parfait achèvement qui couvre les défauts de conformité des travaux pendant un an après achèvement de ceux-ci
  • de la responsabilité civile en cas d’incidents pendant les travaux d’un numéro de SIRET et de l’inscription au répertoire des métiers pour s’assurer de sa légalité
  • d’un bon bouche à oreilles et d’avis favorables d’anciens clients

Quelles aides pour les travaux de rénovation énergétique ?

Afin d’inciter les ménages à réduire leurs dépenses en énergie et à contribuer ainsi à réduire leur empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre, il existe de nombreux dispositifs d’aides financières qui prennent différentes formes :

1

MaPrimeRénov’

Cette prime permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique pour les maisons individuelles ou les appartements en immeubles collectifs. Ces travaux doivent avoir été réalisés par des entreprises RGE (Reconnues Garantes de l’Environnement)

MaPrimeRenov’ s’adresse à l’ensemble des propriétaires, quels que soient leurs revenus, qu’ils occupent le logement à rénover ou le louent, aux copropriétés comme aux propriétaires bailleurs. Le logement doit être construit depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans lors du remplacement d’une chaudière au fioul.

Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique des travaux.

Pour connaître le détail de votre éligibilité, cliquez ici.

Ma primeRénov’ est cumulable avec d’autres aides comme les Certificats d’économie d’énergie (CEE), ou les aides des collectivités locales et d’Action logement. Par ailleurs, les travaux bénéficient du taux réduit de TVA à 5,5 %.

2

MaPrimeRénov’ Sérénité

Non-cumulable avec la précédente, MaPrimeRénov’ Sérénité propose un conseil et une aide financière afin d’assister les ménages aux revenus modestes dans leur projet de rénovation énergétique.

L’aide vise à soutenir les ménages aux ressources modestes et très modestes, propriétaires occupant un logement individuel, propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires.

Outre les conditions de ressources, pour être éligible à MaPrimeRénov’ Sérénité :

  • Le logement doit avoir plus de 15 ans
  • Les travaux doivent concerner le logement principal
  • Ils doivent être réalisés par une entreprise ou un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • Le demandeur ne doit pas avoir souscrit d’eco-prêt à taux zéro pendant les 5 ans précédents la demande

3

L’Éco-prêt à taux zéro

Ce prêt permet de financer la rénovation énergétique de son logement sans avancer de trésorerie et sans payer d’intérêts. Le prêt peut aller jusqu’à 50 000€ en 2022. Le dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.

Il concerne toutes les personnes physiques souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique, propriétaires occupants ou bailleurs, y compris en copropriété.

De plus, l’éco-prêt à taux zéro est accordé sans condition de ressources.

Il concerne les travaux suivants :

  • L’isolation thermique de la toiture, des murs donnant sur l’extérieur ou des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur
  • L’isolation des planchers bas
  • L’installation ou le remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
  • L’installation d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés, dont au moins un des associés est une personne physique peuvent également en bénéficier.

Le logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux et pour les bailleurs, il doit être loué comme résidence principale.

A savoir : Chaque logement ne peut disposer que d’un seul éco-prêt à taux zéro sauf en cas de recours à un éco-prêt à taux zéro complémentaire, auquel cas le montant global des deux emprunts ne doit pas excéder 30 000 €.

En savoir plus sur l’Eco-prêt à taux zéro

4

Le « Coup de pouce économies d’énergie »

Il s’agit de primes permettant de financer certains travaux de rénovation énergétique. Les quatre primes existantes concernent le chauffage, l’isolation, le thermostat avec régulation performante, la rénovation globale.

Tous les ménages peuvent en bénéficier mais le montant des primes dépend du niveau de ressources. Elles sont versées par les entreprises signataires de la Charte « Coup de pouce économies d’énergie ».

Les primes « coups de pouce » sont cumulables avec MaPrimeRénov’ et l’éco-prêt à taux zéro. En revanche, elles ne le sont pas avec les offres des acteurs éligibles au dispositif CEE.

5

Le Chèque énergie

Le chèque énergie est une aide permettant de payer des factures d’énergie ou des travaux de rénovation. Son montant peut varier entre 48 € et 277 € par an.

Le chèque énergie concerne les personnes ayant des revenus modestes. C’est l’administration fiscale qui établit chaque année la liste des bénéficiaires en fonction du revenu fiscal de référence du ménage et de la composition du foyer déterminé en unité de consommation (UC).

Le chèque est envoyé automatiquement par courrier au domicile du bénéficiaire, à la dernière adresse connue par l’administration. Pour connaître le détail de votre éligibilité cliquez ici

Le chèque énergie peut servir à payer :

  • des factures d’énergie - électricité, gaz, bois… - auprès des fournisseurs
  • certains travaux visant à limiter la consommation d’énergie du logement comme la rénovation des fenêtres, l’isolation…, auprès de son artisan RGE et en complément des aides à la rénovation existantes.

6

Les Aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Les entreprises de fourniture d’énergie proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie à condition qu’ils soient effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

En contrepartie, ces entreprises obtiennent des certificats d’économie d’énergie (CEE) attestant officiellement qu’elles ont rempli leur obligation d’inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie. Ces aides sont destinées à tous les propriétaires ou locataires, que le logement soit une habitation principale ou secondaire.

Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE) peuvent prendre la forme de diagnostics et conseil, de mise en relation avec un réseau d’artisans, de prêt à taux bonifié ou de remises et bons d’achat sur les services du fournisseur.

7

La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

Lors de la rénovation de son logement, certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %. Elle s’applique pour les travaux de rénovation énergétique, qu’il s’agisse de travaux d’économie d’énergie, d’isolation thermique ou d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable.

La TVA à 5 % concerne les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires, les locataires et occupants à titre gratuit et les sociétés civiles immobilières.

Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Maison ou appartement, il peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

A savoir : pour en bénéficier les travaux et équipements doivent impérativement être facturés par une entreprise.

8

La Réduction d’impôt Denormandie

Ce dispositif existe jusqu’au 31 décembre 2022 et permet aux particuliers qui achètent un logement à rénover dans certaines villes de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Cette réduction d’impôt concerne les propriétaires bailleurs effectuant des travaux qui représentent au moins 25 % du prix du logement acheté.

Le logement acheté et rénové doit se trouver dans l’une des 222 outil qui recense ces aides sur l’ensemble du territoire.

9

L’Exonération de la taxe foncière

Certaines collectivités exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d’économie d’énergie.

L’exonération peut être totale ou partielle et peut être demandée par les propriétaires de logements, occupants ou bailleurs, réalisant des travaux d’économie d’énergie.

Les logements éligibles à l’exonération de la taxe foncière sont ceux achevés avant le 1er janvier 1989* ou achevés avant le 1er janvier 2009** dont le niveau de performance énergétique est supérieur à celui qu’impose la législation *article 1383-0 B du CGI **article 1383-0 B bis du CGI

10

Les aides locales

Au-delà des aides nationales, il existe enfin de nombreuses aides locales pour améliorer la performance énergétique de son logement. Afin de trouver les aides proposées par la région ou la commune, l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) met à la disposition des internautes un outil qui recense ces aides sur l’ensemble du territoire.

Vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique en toute confiance ? Contactez-nous !

Besoin d’aide pour estimer vos travaux ?

Notre expert estime également votre droit aux aides.

Je décris mon projet